La plateforme ForgeRock Identity Platform, dotée d’une solution de consentement totalement inédite, gère maintenant l’évolution des réglementations sur la confidentialité des données des clients

Une mise en œuvre conforme de la norme UMA (accès géré par l’utilisateur) aide les organisations à construire des relations numériques de confiance avec leurs clients et à protéger la confidentialité des données sur l’Internet des Objets

PARIS, France –  le 27 janvier 2016ForgeRock®, leader des plateformes ouvertes de solutions de gestion des identités, annonce aujourd’hui la toute dernière version de sa plateforme  qui inclut  maintenant la mise en œuvre de la norme UMA (User-Managed Access ou accès géré par l’utilisateur). Reposant sur des principes de consentement par défaut et de consentement par conception, ForgeRock Identity Platform™ est la première plateforme de gestion des identités à prendre en charge une mise en œuvre de l’UMA conçue à des fins de partage de données et de consentement des clients.

Les organisations hyper-connectées qui doivent supporter des millions de clients et encore plus de terminaux et d’objets recherchent de plus en plus une architecture de plateforme fortement évolutive,” explique Martin Kuppinger, fondateur et principal analyste de KuppingerCole. “L’influence de l’IoT s’étendant à tous les aspects de nos vies, la capacité d’adaptation rapide des gestions d’accès va devenir un élément central dans la réussite des entreprises. De plus, alors que les attentes des consommateurs concernant la sécurité des données et la vie privée sont plus élevées que jamais, des standards comme UMA vont bientôt devenir le point de référence de l’industrie auquel toutes les organisations devront se conformer. ”

Offrir une certitude commerciale stratégique dans un contexte de rupture du paysage réglementaire

L’utilisation des données personnelles des clients a considérablement évolué en raison des changements de réglementations et la jurisprudence. Par exemple, la décision de la Cour de justice européenne de fin 2015 a affecté l’utilisation par de nombreuses entreprises américaines du cadre du Safe Harbor, et les changements de réglementations — notamment le Régime général de protection des données (RGPD) — affectent souvent l’utilisation de données pour lesquelles le consentement avait précédemment été collecté.

La nouvelle plateforme ForgeRock Identity Platform, conçue de façon spécifique en tant que solution d’accès géré par l’utilisateur (UMA), permet aux entreprises et aux organismes publics de présenter aux clients des options pour  déléguer de façon proactive, de révoquer, l’accès à leurs données. Elle permet également aux individus d’accorder ou de refuser l’accès aux données, de surveiller dans le temps les accès aux données qu’ils ont accordés, et d’ajuster cet accès pour l’augmenter ou le réduire, le tout de façon très précise, et depuis un emplacement centralisé très pratique. Ces fonctionnalités offrent d’importantes libertés en termes d’accord ou de refus de consentement.

Une solution technique de pointe pour en remplacer plusieurs

Les précédents outils de consentement à partager se composaient en majeure partie de cases à cocher, de widgets d’information sur les cookies, et, pour les plus avisés sur le plan technique, de bibliothèques d’applications de « connexions sociales ». Toutefois, les réglementations actuelles appellent de nouvelles solutions. La solution d’accès géré par l’utilisateur de ForgeRock donne une nouvelle dimension aux outils de consentement à partager.

Donner aux clients des raisons d’avoir confiance

Les sources et les volumes des données personnelles ont également augmenté, alors que les équipements de l’Internet des Objets (IoT) des clients se font de plus en plus présents. Bientôt, les véhicules connectés, les équipements médicaux et les appareils intelligents pour le domicile — provenant de fabricants différents — demanderont tous l’attention des clients pour déterminer le partage de leurs données personnelles avec d’autres applications, personnes et organisations.

« Alors que les violations de données sont très médiatiques – renforçant ainsi la conscience des clients – “l’entretien de relations numériques de confiance” ne peut plus être considéré comme un buzz passager. La stratégie de confidentialité doit inclure une stratégie de consentement à partager qui contribue au chiffre d’affaires de l’entreprise. » a déclaré Mike Ellis, PDG de ForgeRock. « La norme UMA a été créée pour donner à un individu un point de contrôle unifié pour déterminer les personnes, organisations et objets pouvant accéder à ses données, contenus et services numériques, peu importe où résident ces derniers. La nouvelle plateforme ForgeRock Identity Platform permet aux organisations privées et publiques de déployer rapidement des services d’identité sécurisés reposant sur les principes de l’UMA. »

Selon Eve Maler, vice-présidente de l’innovation et des technologies émergentes chez ForgeRock, fondatrice et membre du groupe de travail sur l’UMA, « Les organisations cherchant à concevoir des services numériques personnalisés qui respectent également le droit d’un individu à contrôler l’accès à ses données, trouveront avec la plateforme ForgeRock Identity Platform un nouvel ensemble d’outils qui rend cela possible. De plus, en concevant des services qui offrent cette transparence et ce respect, les organisations peuvent également mieux gérer les conséquences des changements de réglementations actuels. À l’approche de la journée de la confidentialité des données ( Data Privacy Day 2016), notre nouvelle plateforme d’identité est la preuve tangible que ForgeRock tient ses engagements concernant la confidentialité et la protection des données des consommateurs. »

La plateforme ForgeRock Identity Platform est disponible en téléchargement dès à présent à l’adresse : http://www.forgerock.com/products/

Pour en savoir plus :

A propos de ForgeRock

ForgeRock Identity Platform ™ change la façon dont des millions de clients et citoyens interagissent en ligne avec les entreprises et gouvernements, en fournissant une meilleure sécurité, en créant des relations, et en permettant d’offrir de nouveaux services basés sur le cloud, le mobile et l’internet des objets accessibles depuis n’importe quel terminal ou objet connecté.

ForgeRock équipe des centaines de marques telles que Morningstar, Vodafone, GEICO, TomTom, et Pearson, ainsi que des gouvernements comme celui de la Norvège, du Canada et de la Belgique, parmi beaucoup d’autres. Basée à San Francisco, ForgeRock a des bureaux à Londres, Paris, Düsseldorf, Bristol, Grenoble,Oslo, Singapour, Vancouver Washington. ForgeRock est une société privée, soutenue par des fonds globaux de premier rang: Accel Partners, Fondation Capital et Meritech Capital. Pour plus d’informations et téléchargements gratuits :www.forgerock.com ou suivez ForgeRock sur Twitter : www.twitter.com/forgerock.

 

Contacts presse

TouchdownPR pour ForgeRock
Leila Bouzouaid / Fiona Thomas
+33 (0) 1 81 89 28 22 / +33 (0) 1 81 89 28 24
lbouzouaid@touchdownpr.com  / fthomas@touchdownpr.com